AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Short. Redheaded. Bad temper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar



Bateaux envoyés : 16
J'ai rapporté à ma famille : 5
A Bristol depuis : 27/08/2017
Job/studies : institutrice et elle s'occupe également d'enfants en difficultés.
Avatar, crédits : holland roden, blue comet


MessageSujet: Short. Redheaded. Bad temper Dim 27 Aoû - 14:48


(Maxine Branwell)




nom et prénom : Branwell, nom de son illustre avocat de père. Son prénom est Maxine: sans réelles raisons particulières. De toute manière, tout le monde l'appelle Max. âge, date et lieu de naissance : Elle est née le 26 Juillet, il y a 29 ans. Elle a vu le jour à Bristol. origines et nationalité : Anglaise pure souche, du thé coule dans ses veines. métier/études : Elle est institutrice et elle s'occupe également d'enfants en difficultés. statut amoureux : Célibataire, amoureuse. à bristol depuis : Toujours.  traits de caractère : forte, mère poule, déterminée, gentille, douce, fiable, drôle, têtue, bornée, rancunière, caractérielle, sensible, manque de confiance en elle. crédits : tumblr.

- pour en savoir plus  
boisson préférée : Cosmo.
un animal : le chien, d'une fidélité et d'une bonne humer à tout épreuve.
une couleur : le gris perle
la famille ça représente quoi ? la liberté. la liberté d'être ce qu'on est.
et l'amour ? une immense déception pour certaines choses, mais également un sentiment merveilleux.

- raconte nous ton histoire  

Le coeur de Maxine bat la chamade. Elle a l'impression qu'il va éclater, qu'il va imploser et que tout son corps va y succomber. Elle marche, traverse les couloirs du lycée sans les voir. Elle va même jusqu'à bousculer quelques personnes sur son passage. Le sang bat dans ses tempes, et elle sent qu'elle va s'évanouir. que bientôt, ses jambes tremblantes n'arriveront pas à la porter plus longtemps. Soudain, elle entend vaguement son prénom être prononcé. Instinctivement, Maxine lève les yeux et tombe sur le regard inquiet de Thomas. Thomas, son meilleur ami. Son ami d'enfance. Le voir la soulage, la rassure instantanément. "Max, ça va?", demande-t-il en posant ses deux mains sur les épaules de son amie, les sourcils levés. "...Max, tu m'entends?" Là, les barrières cèdent. Les larmes, qui menaçaient de couler glissent finalement le long de ses joues et des sanglots la secouent brutalement. Elle enroule ses bras autour de la taille de Thomas et sent qu'il lui rend son étreinte sans réfléchir. Il lui demande ce qui se passe, si elle va bien. Il lui demande ce qu'il s'est passé et si quelqu'un l'a blessée. Maxine ne répond pas, trop occupée à sangloter contre le t-shirt de son meilleur ami. Oh oui, il s'est passé quelque chose. Oui, quelqu'un l'a blessée. Mais elle a beau ouvrir la bouche, rien n'en sort. Elle aimerait lui expliquer, lui dire toute la vérité. Sauf qu'elle n'y arrive pas et Thomas semble comprendre. Alors il se contente de la serrer contre lui, là, au beau milieu du couloir.

Maxine ne pense pas déjà avoir ressenti une telle douleur. Alors qu'elle écoute le médecin qui la guide depuis déjà quelques minutes, elle ferme fort les yeux et s’exécute. Elle pousse de toutes ses forces, le visage rouge et les phalanges tellement crispées qu'elles sont blanches. Sa main droite est fermement tenue par Thomas, qui est auprès d'elle depuis le début de l'accouchement. En réalité, il a même été là dès le début de la grossesse. Depuis que, au beau milieu de ce couloir au lycée, elle s'est effondrée dans ses bras. Thomas est livide, et on dirait qu'il n'ose pas regarder ce qui se passe en bas. Il doit souffrir également, avoir la main toute engourdie parce que Maxine la serre si fort, s'agrippant à lui comme à une bouée de sauvetage. Soudain, la pression semble se relâcher toute seule et la tête de Maxine retombe sur l'oreiller. Une seconde plus tard, un cri strident perce le silence et la sage femme s'approche d'elle, un large sourire caché par le masque qu'elle porte. "Et voilà mademoiselle, un très beau garçon!" Avec l'aide de Thomas, Maxine se redresse et tend les bras, les paupières papillonnant un instant alors qu'on lui confie le nouveau né qui s’époumone encore. Il est magnifique. Elle sourit et laisse échapper un sanglot de joie, sentant Thomas déposer un baiser sur le sommet de son crâne. "Est-ce que le papa souhaite couper le cordon?" Un ange passe et Maxine regarde Thomas qui semble pâlir encore plus, son regard passant du bébé aux ciseaux que le médecin lui présente. "Tu n'es pas obligé, Thomas", dit Maxine en cherchant à le rassurer. Mais contre toute attente, son meilleur ami secoue la tête et attrape les ciseaux, avant de s'exécuter. "Alors, comment s'appelle cette petite merveille?", demande l'infirmière quelques minutes plus tard alors qu'elle revient avec l'enfant lavé et habillé d'un body de naissance et coiffé d'un bonnet bleu. Dans l'une de ses mains, elle tient un bracelet minuscule, ainsi qu'un stylo. Tout en reprenant son fils, Maxine le regarde et sourit, se noyant dans son regard. Puis, sentant l'émotion la gagner, elle se détourne pour regarder Thomas, avant de lui tendre le nourrisson. Il semble impressionner et semble même tenté de reculer, mais il finit par le faire. Comme si il avait peur de le briser, Thomas prend le bébé délicatement et le sourire de Maxine s'élargit alors qu'elle voit le visage de son meilleur ami s'illuminer. "Abel. Il s'appelle Abel."

"Je peux savoir ce qui t'es passé passé par la tête?!", demande Maxine tout en tapotant l'arcade d'Abel qui saigne encore un peu. Il roule des yeux et croise les bras tout en soupirant. Du haut de ses douze ans, il est devenu un beau jeune garçon, robuste et surtout très beau. Ses cheveux sont châtains clair tirant même vers le blond et arbore les yeux verts de sa mère. Malgré son jeune âge, il a déjà pas mal de succès, surtout auprès des femmes: mais d'aussi loin que Maxine se souvienne, ça a toujours été le cas. Toutes les autres mamans étaient toutes gagas de lui. En ce qui  la concerne, elle n'est plus une adolescente et elle a été forcée de grandir plus vite en ayant un bébé. Elle était un enfant qui a eu un enfant, après tout. Mais sans l'aide de Thomas et de sa famille, elle n'aurait certainement pas réussi. Bien sûr, elle avait ses propres parents mais depuis la grossesse, ce n'est plus pareil. Le lien a comme été rompu, alors qu'il aurait peut-être dû être renforcé au contraire. Mais Maxine pense s'en être bien sorti: Thomas et elle ont pris un petit appartement, et ils ont oscillé entre leurs boulots et leurs études. Ça a été dur certains temps, mais ils ont tenu le coup et Maxine ne pourra jamais remercier assez Thomas. Il n'était pas obligé de faire tout cela, de s'enchaîner à elle alors qu'il n'était même pas le père biologique de l'enfant. En réalité, il a pris toute la responsabilité après que l'ex de Maxine -et père biologique d'Abel- n'ai fait courir la rumeur que c'était Thomas le père. Qu'elle n'avait trompé avec son meilleur ami et qu'il l'avait largué après avoir découvert que Thomas l'avait mise en cloque. Alors, au lieu de nier, Thomas a accepté le fait de devenir père. Il l'a alors aidée du mieux qu'il pouvait et il le fait encore. Ainsi, depuis plus de dix ans ils vivent sous le même toit et élèvent Abel. Celui-ci l'appelle même papa, et Maxine n'a jamais cherché à ce qu'il en soit autrement. "...Rob m'as énervé." Maxine arque un sourcil. "Tu as donc frappé ton camarade parce qu'il t'as énervé? Abel, je t'ai déjà dit que la violence n'est jamais une solution." Il semble bouder un instant et finit par répondre: "Je sais." Maxine sent qu'il ne voudra pas cracher le morceau comme ça. Elle termine alors de le soigner et le fait descendre du comptoir près du lavabo. "Et qu'est-ce que Rob a bien pu dire de si affreux pour que tu aies envie de te jeter sur lui?" Abel semble gêné et détourne le regard avant de lancer un petit: "Il a dit que papa n'est pas vraiment mon papa, parce que je lui ressemble pas." Le choc coupe le souffle de Maxine, qui ne sait tout d'abord pas comment réagir. Puis elle soupire et se penche pour passer sa main dans les cheveux de son fils. "Mon chéri...Thomas et moi t'avons déjà expliqué que-" Abel la coupe. "Je sais qu'il n'est pas mon vrai père. Mais il est mon père." Il insiste bien sur le mot et le sourire de Maxine s'agrandit. N'étant pas idiot, Abel a compris il y a au moins deux ou trois quand que Thomas n'était pas père biologique, parce que ses parents ne se conduisaient pas comme un vrai couple. Ils vivaient ensembles, mais ne s'embrassaient pas, ne dormaient pas dans la même chambre. Il a donc fini par faire 2 +2 et comprendre le stratagème. Ils n'ont pas cherché à le cacher et lui ont tout expliqué.
"Bien sûr qu'il est ton père. Et ce n'est pas parce que vous n'avez pas le même sang ou qu'un petit idiot ose prétendre le contraire que c'est vrai. Alors la prochaine fois, tu te contenteras de tourner les talons, d'accord?" A contre coeur, Abel sourit et Maxine l'embrasse sur le front. Soudain, ils entendent la porte d'entrée s'ouvrir et Thomas annoncer son retour. Abel sort le premier de la salle de bain, suivi par Maxine. Ils vont saluer Thomas et celui-ci remarque le pansement sur le visage d'Abel. "Qu'est-ce qu'il s'est passé?" Paniqué, Abel se tourne vers sa mère, qui lève les yeux au ciel. "Ton fils a voulu jouer au caïds, mais il s'est pris une bonne leçon et ne recommencera pas. N'est-ce pas?" Abel hoche vivement la tête et file vers le salon où la télévision est encore allumée. "Il va bien?" Maxine sourit et hoche la tête. "Ce n'est plus un petit garçon." Elle fait la moue et Thomas rit, venant la prendre dans ses bras comme pour la consoler. Elle ferme un instant les yeux au contact de Thomas et le serre fort. Son coeur s'emballe. Elle ne sait pas depuis combien de temps elle est amoureuse de lui, ni même quand elle s'en est rendu compte. Mais ce qu'elle sait, c'est qu'elle n'ose rien lui dire de peur de perdre tout ça. Leur équilibre. Leur famille.

- hors jeu  
pseudo et prénom  : spf âge, pays  : twenty six, france inventé, préliens : inventé.  comment avez-vous connu le forum : grâce à Thomas  What a Face  avis sur le forum  : Il est beaaaaaaau!  


Code:
<b>holland roden</b> ▵ <i>maxine branwell</i>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Bateaux envoyés : 254
J'ai rapporté à ma famille : 170
A Bristol depuis : 28/04/2017
Avatar, crédits : emma watson, schizophrenic.
Disponibilité rp :








MessageSujet: Re: Short. Redheaded. Bad temper Dim 27 Aoû - 14:49

Bienvenue avec la belle holland, si besoin n'hésite pas .

_________________
    Love me like you do ◇ I have kissed honey lips, Felt the healing finger tips. It burn like a fire, This burning desire. I have spoke with tongue of angels, I have held the hand of the devil. It was warm in the night, I was cold as a stone. But I still haven't found what I'm looking for. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Bateaux envoyés : 16
J'ai rapporté à ma famille : 5
A Bristol depuis : 27/08/2017
Job/studies : institutrice et elle s'occupe également d'enfants en difficultés.
Avatar, crédits : holland roden, blue comet


MessageSujet: Re: Short. Redheaded. Bad temper Dim 27 Aoû - 14:50

Merci beaucoup! Je n'hésiterai pas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Bateaux envoyés : 19
J'ai rapporté à ma famille : 5
A Bristol depuis : 27/08/2017
Avatar, crédits : matthew daddario, clary


MessageSujet: Re: Short. Redheaded. Bad temper Dim 27 Aoû - 14:52

La plus belleuuuhhh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Bateaux envoyés : 254
J'ai rapporté à ma famille : 170
A Bristol depuis : 28/04/2017
Avatar, crédits : emma watson, schizophrenic.
Disponibilité rp :








MessageSujet: Re: Short. Redheaded. Bad temper Dim 27 Aoû - 14:52

Je sens que je vais shiper deux membres moi .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Bateaux envoyés : 19
J'ai rapporté à ma famille : 5
A Bristol depuis : 27/08/2017
Avatar, crédits : matthew daddario, clary


MessageSujet: Re: Short. Redheaded. Bad temper Dim 27 Aoû - 14:58

Tu peux tu peux ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Bateaux envoyés : 16
J'ai rapporté à ma famille : 5
A Bristol depuis : 27/08/2017
Job/studies : institutrice et elle s'occupe également d'enfants en difficultés.
Avatar, crédits : holland roden, blue comet


MessageSujet: Re: Short. Redheaded. Bad temper Dim 27 Aoû - 14:59

@Thomas Lockhart a écrit:
La plus belleuuuhhh
Le plus canoooooon

@Hazel Blossom a écrit:
Je sens que je vais shiper deux membres moi .
Effectivement, tu peux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Bateaux envoyés : 174
J'ai rapporté à ma famille : 139
A Bristol depuis : 08/05/2017
Job/studies : x
Avatar, crédits : av (.wings)


MessageSujet: Re: Short. Redheaded. Bad temper Dim 27 Aoû - 15:29

Bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche !
N'hésite pas à venir nous voir en cas de besoin o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://des-astres.tumblr.com/

avatar



Bateaux envoyés : 16
J'ai rapporté à ma famille : 5
A Bristol depuis : 27/08/2017
Job/studies : institutrice et elle s'occupe également d'enfants en difficultés.
Avatar, crédits : holland roden, blue comet


MessageSujet: Re: Short. Redheaded. Bad temper Dim 27 Aoû - 17:30

Merciiiii
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Bateaux envoyés : 139
J'ai rapporté à ma famille : 17
A Bristol depuis : 27/08/2017
Job/studies : enseignante en primaire
Avatar, crédits : Sophie Turner, dandelion
Disponibilité rp : CLOSE.



MessageSujet: Re: Short. Redheaded. Bad temper Dim 27 Aoû - 20:52

Cette bombe que tu es
Bienvenue parmi nous et garde-moi un lien pleeeease

_________________


dive.
sheeran ☽we were just kids when we fell in love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Bateaux envoyés : 16
J'ai rapporté à ma famille : 5
A Bristol depuis : 27/08/2017
Job/studies : institutrice et elle s'occupe également d'enfants en difficultés.
Avatar, crédits : holland roden, blue comet


MessageSujet: Re: Short. Redheaded. Bad temper Dim 27 Aoû - 21:06

Merciiii!
Je te garde un lien au chaud, promis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Bateaux envoyés : 254
J'ai rapporté à ma famille : 170
A Bristol depuis : 28/04/2017
Avatar, crédits : emma watson, schizophrenic.
Disponibilité rp :








MessageSujet: Re: Short. Redheaded. Bad temper Dim 27 Aoû - 21:38


Félicitations, tu es validé !




C'est une très jolie histoire... ah l'amour .

Te voilà maintenant, membre de LIB. Tu peux à présent créer ta fiche de lien et de rps. N'oublie pas de passer dans les bottins de métier et logement pour te faire recenser, mais aussi vérifier que ta bouille t'es bien réservée. Tu peux aussi maintenant, créer ton scénario ou ton pré-lien. Amuse toi bien sur LIB !

_________________
    Love me like you do ◇ I have kissed honey lips, Felt the healing finger tips. It burn like a fire, This burning desire. I have spoke with tongue of angels, I have held the hand of the devil. It was warm in the night, I was cold as a stone. But I still haven't found what I'm looking for. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Short. Redheaded. Bad temper

Revenir en haut Aller en bas
Short. Redheaded. Bad temper
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Tag Team match [short]
» •• reine des neiges • life's too short ••
» Ici et ailleur
» The reason [PV CHASE]
» J'ai froid aux nouilles.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♡ Love is blind :: TELL ME ALL YOUR SECRETS :: YOU'RE JUST A STRANGER :: WELCOME HOME-