AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

(givia) sisterhood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar



Bateaux envoyés : 139
J'ai rapporté à ma famille : 17
A Bristol depuis : 27/08/2017
Job/studies : enseignante en primaire
Avatar, crédits : Sophie Turner, dandelion
Disponibilité rp : CLOSE.



MessageSujet: (givia) sisterhood Dim 27 Aoû - 21:47

sisterhood
Une citation bien sassy là. Δ L'auteur par ici.

Les vacances touchaient à leur fin et tu allais bientôt faire ta première rentrée en tant qu’institutrice à St John’s School. Tu étais tellement excitée que ça commençait déjà à t’empêcher de dormir, c’était pour dire ! En bonne maniaque de l’organisation, tu avais déjà tout préparé, tout mis comme il fallait, tout prévu. Tu ne voulais pas être prise au dépourvu pour quoique ce soit ; cette rentrée, tu la voulais parfaite et tu ne laisserais rien au hasard.

Mais pour l’heure, tu étais venue à bout de la to do list que tu avais prévu pour ta rentrée. Alors pour t’occuper l’esprit, tu avais décidé de t’attaquer à autre chose. Il n’y avait rien à faire de toute manière, tu étais bien trop hyperactive à l’heure actuelle. Tu avais donc offert de t’occuper des enfants de ta sœur aujourd’hui. Quand tu faisais cela, tu arrivais le matin puis le midi vous vous retrouviez pour manger puis après la sieste tu les occupais jusqu’à ce que la journée de ta sœur soit finie.

Pour l’heure, vous aviez fini de manger et tu avais couché les petits pour la sieste. Tu avais donc décidé de descendre rejoindre ta sœur. Il avait quelque chose dont tu avais envie de lui parler, et tu n’avais pas voulu le faire devant les enfants. A vrai dire, tu ne savais pas vraiment si tu avais envie d’aborder le sujet ou non, si ça en valait la peine, tu étais assez mitigée.

Tu trouves Olivia derrière le comptoir de l’accueil.

« Voilà, ils sont couchés. »

De tous tes frères et sœurs, Olivia devait être celle en laquelle tu te reconnaissais le plus, celle que tu aspirais à imiter. Tu aimerais vraiment mener ta barque comme elle avait su le faire à travers les drames qui avaient marqué sa vie. Elle avait su s'en sortir et devenir une femme indépendante et épanouie, une mère attentionnée et dévouée, tout ce que toi tu aspirais à être.
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Bateaux envoyés : 283
J'ai rapporté à ma famille : 254
A Bristol depuis : 27/04/2017
Job/studies : gérante de l'hôtel de la ville depuis cinq ans.
Avatar, crédits : sophia bush, lux aeterna
Disponibilité rp : 3/3


 YOU ▵  YOU ▵   YOU




MessageSujet: Re: (givia) sisterhood Sam 2 Sep - 12:45



sisterhood
Olivia était en train de regarder le cahier de réservation. Elle était heureuse de voir qu’il était complet. Lorsqu’elle avait repris la gestion de l’hôtel, il était vieillissant et les ventes étaient en chute libre, depuis cinq ans, Olivia était à la tête de l’hôtel et elle avait su redonner un coup de jeune à l’établissement et booster les ventes. Elle avait mis plusieurs choses en place pour atteindre ce succès. Elle travaillait donc énormément. Elle travaillait presque tous les jours, et tous les soirs. Elle arrivait de temps en temps à faire garder ses enfants, et le reste du temps, elle se partageait les moments de garde entre Nathan et elle. D’ailleurs, elle gardait toujours une chambre pour ses enfants, au cas ou, elle devrait les garder en urgences, ça évitait qu’ils ne se retrouvent dans le hall d’hôtel. Oui, Olivia était fière de ce qu'elle avait fait, mettant l'hôtel en valeur et étant même présent dans des guides de vacances. Ce jour-là, Georgia s'était proposé pour garder les enfants, une bénédiction pour Olivia. Nathan et elle gagnaient leurs vies correctement, mais ils ne disaient pas non à une babysitteur gratuite. D'ailleurs, avec Georgia, Olivia était bien plus détendu, elle ne ressentait pas l'envie de monter à l'étage, voir si tout ce passait bien. Elle savait que ses enfants étaient entre de bonnes mains. Le plus jeune Côme, était d'ailleurs le filleul de cette dernière et en se souvenant de la réaction de sa plus jeune soeur à cette annonce, elle savait qu'elle avait fait le bon choix. Georgia se démènerait toujours pour son filleul et sa nièce. Au bout de quelques minutes, Olivia releva la tête du cahier de réservation, entendant la douce voix de sa cadette.Merci beaucoup. Ils t'adorent, c'est chouette que tu sois là. Elle referma le cahier et entraina sa soeur, dans le salle de restauration, commanda deux thés et s'installa à une petite table à l'écart, elle déposa le téléphone de la réception sur la table. Bien sûr, elle avait du staff, mais Olivia était une maniaque du contrôle, si elle se rendait compte qu'on manquait un appel, ça la mettait de mauvais poil. Mais pour l'heure, c'était un moment complice entre soeurs qui l'attendait. Une fois les thés sur la table, elle plongea le regard dans celui de sa petite soeur.Tu sais que j'adore t'avoir ici avec nous, mais droit au but Gigi, qu'est qu'il y a ? Olivia, connaissait parfaitement sa petite soeur, elle savait que quelque chose tracassait Georgia et elle ne la laisserait pas partir avant d'avoir eu le fin mot.
claude gueuse

_________________
Si l'amour peut briser les cœurs, il peut aussi les cicatriser. ▵ ©️endlesslove.
if you're a bird, i'm a bird ▵



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Bateaux envoyés : 139
J'ai rapporté à ma famille : 17
A Bristol depuis : 27/08/2017
Job/studies : enseignante en primaire
Avatar, crédits : Sophie Turner, dandelion
Disponibilité rp : CLOSE.



MessageSujet: Re: (givia) sisterhood Lun 4 Sep - 23:34

« Merci beaucoup. Ils t'adorent, c'est chouette que tu sois là. »
« OOOOOOH ! Pas la peine de me flatter tu sais !» souris-tu à ta sœur « Je suis toujours prête à passer du temps avec eux, ils me manquent trop sinon. »

Il est vrai que tu avais toujours eu un faible pour les enfants, sinon tu ne serais probablement institutrice à l’heure qu’il est. C’était un métier de passionné, éreintant et parfois démoralisant. Alors il fallait vraiment être accroché pour le faire, et toi tu l’étais.
Tu l’étais encore plus lorsque les enfants en question faisaient partie de ta famille. Ça avait commencé avec Charlie, que tu avais couvé comme un poussin, jouant à la petite maman avec elle chaque fois que c’était possible. Et puis tes autres frères et sœurs avaient eu des enfants à leur tour et ton cœur avait grossi un peu plus à chaque nouvelle grossesse que Dieu apportait dans cette maison. Tu n’étais qu’amour, c’est comme ça que tu avais été conçu et tu resterais comme ça jusqu’à ton dernier souffle.
Ta sœur te connaissait vraiment bien quand elle t’avait fait commander du thé. Tu adorais le thé, c’était de loin ta boisson préférée. Un bon thé noir avec un soupçon de lait et de sucre. Avec ça, tu pouvais affronter tout ce qui s’attaquait à toi. Comme la question de ta sœur.

« Tu sais que j'adore t'avoir ici avec nous, mais droit au but Gigi, qu'est qu'il y a ? »

Tu te râcles la gorgée. Elle t’avait cernée très vite, comme d’habitude. Olivia était très douée pour te mettre face au mur. Tu soupires, tu avais presque oublié pourquoi tu étais venue. Enfin, la raison auxiliaire qui t’avait poussé à venir.

« J’ai une question qui me trotte dans la tête mais je sais pas trop quoi faire. Voilà : je me dis que bon, maintenant que j’ai un boulot et tout, il serait peut-être temps que… Bah que je parte de chez Papa et Maman. Mais c’est peut-être soudain, c’est peut-être trop tôt. »

Tu commençais à parler de plus en plus vite en te tordant les mains sous le coup du stress. Tu avais toujours tendance à trop parler lorsque tu avais la pression, comme maintenant.

_________________


dive.
sheeran ☽we were just kids when we fell in love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Bateaux envoyés : 283
J'ai rapporté à ma famille : 254
A Bristol depuis : 27/04/2017
Job/studies : gérante de l'hôtel de la ville depuis cinq ans.
Avatar, crédits : sophia bush, lux aeterna
Disponibilité rp : 3/3


 YOU ▵  YOU ▵   YOU




MessageSujet: Re: (givia) sisterhood Dim 1 Oct - 2:31

Olivia ne pu s'empêcher de sourire amusée. Elle avait tapé dans le mille, Gigi cachait quelque chose. Olivia ne s'en inquiétait pas, elle savait que sa cadette était sérieuse et que de ce côté là, elle n'avait rien à craindre de la dernière. Elles avaient beaucoup d'années de différence et Olivia s'était beaucoup occupée de sa petite soeur, elle l'a connaissait donc parfaitement. Elle savait à sa gestuelle et même à l'intonation de sa voix que quelque chose la tracassait. Gigi, avait souvent des tics nerveux quand c'était "vraiment grave", pourtant, elle semblait juste gênée. Olivia, s'installa dans l'un des confortables canapés de la réception et invita sa plus jeune soeur à s'asseoir. Elle la regardait d'un air bienveillant. Rien de ce que pourrait dire Gigi, ne pourrait choquer Olivia ou encore la déranger. Il fallait juste que Gigi lui fasse confiance. Elle fit un signe de la tête à l'un des serveurs de l'hôtel, qui revint presqu'instantanément avec deux tasses et une théières. Olivia était toujours subjuguer par la rapidité du maitre d'hôtel à comprendre les attentes des gens et sa réactivité quant à l'exécution de ses tâches. Mais ce n'était pas le sujet. Elle le féliciterait plus tard. Elle reporta son attention sur la rouquine. Et fronça les sourcils, quand celle-ci se décida enfin à parler. Olivia marqua une pause, puis un sourire s'afficha sur son visage. Tu sais, ils se doutent que tu ne resteras pas pour toujours, c'est normal que tu veuilles prendre ton envol. Elle posa une main sur celle de sa plus jeune soeur. Il n'y a que ça ? Non pas qu'Olivia minimise les émotions et la nouvelle de sa petite soeur, mais Gigi avait tendance à s'en faire pour rien. Tu sais on est tous passé par là. Ca leur fera un pincement au coeur, mais ils seront ravis pour toi. Elle parlait d'une voix douce et rassurante. Vraiment, il ne fallait pas qu'elle s'en fasse.


HJ : Désolée, désolée, désolée, de ce temps de réponse !!

_________________
Si l'amour peut briser les cœurs, il peut aussi les cicatriser. ▵ ©️endlesslove.
if you're a bird, i'm a bird ▵



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Bateaux envoyés : 139
J'ai rapporté à ma famille : 17
A Bristol depuis : 27/08/2017
Job/studies : enseignante en primaire
Avatar, crédits : Sophie Turner, dandelion
Disponibilité rp : CLOSE.



MessageSujet: Re: (givia) sisterhood Dim 1 Oct - 14:43

Tu t’appliquais à préparer ton thé consciencieusement. Pour toi c’était un véritable rituel, un véritable art. Tu le faisais toujours de la même manière : le sachet au fond de la tasse, l’eau bouillante puis tu laissais infuser un temps mais pas trop long non plus. Ensuite tu ajoutais le lait puis un soupçon de sucre et le tour était joué. Mais ce n’était qu’une excuse pour te draper dans ta réflexion.

« Ouais, en théorie. Mais dans les faits ? Je pense qu’il est temps mais s’il le prenne mal ou si ça tourne mal pour moi ? »

Olivia avait raison : tu n’étais jamais que la petite dernière. La dernière à quitter la maison. C’était peut-être toi qui avait peur tout court, plutôt que peur de la réaction de tes parents en fait. Tu ne faisais que déplacer ton angoisse. Ou peut-être que dans le fond cela venait d’une toute autre cause. C’est aussi ce que soupçonne Olivia. Elle pose sa main sur la tienne et tu lèves les yeux vers elle, surprise. Parfois, tu oubliais qu’elle te connaissait si bien.
Tu te râcles légèrement la gorge, un peu mal à l’aise. Autre chose ? Il y avait forcément autre chose, il y avait toujours autre chose dans le fond de ton esprit. Winston… et par extension, Gabriel. Les Foxburry étaient toujours constamment dans ta tête, pas toujours pour de bonnes raisons selon les circonstances. Il y avait plus simple à gérer au quotidien qu’un petit ami dans le coma ou son frère aux tendances autodestructrices, ou alors ton cœur qui oscillait dangereusement…

« Le stress d’être brusquement toute seule j’imagine… Je m’étais toujours dis que… que quand je quitterai la maison ce serait pour m’installer avec Win, que ma vie d’adulte commencerait vraiment. Tu sais : le boulot, le copain, la vie à deux, tout ça quoi… J’avais pas envisagé les visites à l’hôpital et le soutien moral nocturne. »

Tu te mords la lèvre, tu t’en veux d’avoir évoqué le fameux soutien moral. Tu n’avais pas forcément envie que les gens sachent que Gabe pouvait passer à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit, ce qui n’était pas vraiment anodin maintenant que tu avais décidé de t’installer seule…

HJ: pas de soucis t'inquiète

_________________


dive.
sheeran ☽we were just kids when we fell in love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: (givia) sisterhood

Revenir en haut Aller en bas
(givia) sisterhood
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♡ Love is blind :: BRISTOL, ANGLETERRE :: STOKES CROFT-