AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

J'ai besoin de toi, comme d'une infirmière ♪ Georgia ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar



Bateaux envoyés : 23
J'ai rapporté à ma famille : 6
A Bristol depuis : 04/09/2017
Avatar, crédits : Francisco Lachowski (Moi-même)
Disponibilité rp :
They're my best friends.



RP. 1/3

GEORGIA



MessageSujet: J'ai besoin de toi, comme d'une infirmière ♪ Georgia ♥ Jeu 7 Sep - 1:00

J'ai besoin de toi comme d'une infirmière,
Que tu me dises que je suis hors de danger
Que mon état va s'améliorer
Que tu passes ta main dans mes cheveux,
Que tu prennes ma vie pour en faire
Quelque chose de mieux


♫ ♪ ♫ ♪

Je ne sais pas depuis combien de temps est-ce que je suis planté là, à regarder la fenêtre de la nouvelle maison de Milla. Les chambres sont éteintes, Daniel dort encore visiblement. En règle générale, il se réveille aux alentours des deux heures du matin pour réclamer son biberon. Il va bientôt avoir un an, et il ne fait pas ses nuits. J'ai entendu dire que la transition entre le sein et le biberon avait été difficile. Sa mère l'a allaité longtemps, un peu plus que Jackson je crois. Je ne peux que le comprendre, passer de la douceur de la peau à un vulgaire morceau de caoutchouc dégueulasse.
J'avance lentement vers la porte, le coeur battant, l'esprit ailleurs. L'alcool me guide. Je ne me serais jamais avancé d'ordinaire. J'ai toujours voulu le faire, mais j'ai toujours respecté le choix de mon ex-femme. Elle n'a pas tort, elle veut seulement préserver l'image qu'on les garçons de leur père. Je crois qu'elle m'a vu, parce que la porte s'ouvre, alors que je viens à peine de frapper à celle-ci.

- Qu'est-ce que tu fous là ? Sa voix est froide, son ton est sans appels. J'espérai mieux comme accueil. Je regarde par dessus son épaule, mais elle me bloque la route.
- Je veux juste voir mes fils... Je murmure, tremblant.
- Tu les verras quand tu cesseras de puer l'alcool Gabriel ! Tu les verras quand tu seras redevenu comme avant ! Ses mots me blessent. Elle n'a pas tort, je suis un vulgaire alcoolique depuis l'accident. Je me noie dans l'alcool, oubliant tout mes principes. Je ne suis plus le même, je ne suis plus comme avant. D'ailleurs, elle ne tarde pas à en faire les frais, et tout s'enchaîne. Elle tombe, je la gifle, je me retiens seulement de crier pour ne pas alerter Jackson et Daniel. Depuis l'accident, je n'ai cessé de me blesser moi-même, et de blesser les autres. Les larmes dévalent les joues de Milla, et je finis par me stopper. Elle ne mérite pas ça. Elle ne mérite pas un tel calvaire. Elle ne mérite pas de subir ma souffrance.
Doucement, elle se relève et s'approche de moi. Elle n'a pas peur, elle a juste mal. Elle me connaît par coeur. Depuis le lycée nous sommes ensemble, et je ne sais pas ce qu'il s'est passé pour que nous divorcions. Elle sait que je ne suis pas méchant, elle sait que je suis seulement perdu, et torturé. Elle sait comme je culpabilise, et comme je me ronge chaque jours au chevet de mon cadet. Rentres dormir. Mais ne restes pas ici, d'accord ? Je te promets que tu les verras quand tu seras redevenu comme avant... Elle finit par me mettre dehors de force, mais je capitule.

Je fixe la porte fermée face à moi, je ne sais pas combien de temps je reste encore là. Tout est éteint dans la maison, sauf la chambre de Jackson. Je finis par tourner les talons, ma béquille claquant sur le goudron, alors que j'ai l'impression d'être observé. Un dernier coup d'oeil en direction de la maison, et c'est une jolie tête blonde qui me fixe, avant de me faire signe. Je souris, lui envoyant un baiser. Il me manque.
- Vas dormir mon chat. Je souffle, sans qu'il ne m'entende. Pourtant, il tourne les talons et la lumière s'éteint. C'est sûrement Milla qui a dû le surprendre, ça ne m'étonnerait même pas.
Je compose le numéro de Georgia. J'ai besoin de la voir, de lui parler. Comme à chaque fois. Georgia, elle me comprend. Elle me guide, elle m'aide à voir plus clair dans mes pensées. Et surtout... Elle ne me juge pas, elle sait combien j'ai mal aussi. Elle m'apaise. J'ai l'impression de retourner bien des années en arrière quand elle est là. Mais elle est amoureuse de Winston. Winston qui lui... ne mérite pas que je le trahisse comme ça, surtout pas alors qu'il est dans le coma. Winston qui a toujours été là pour moi, qui m'a soutenu et aidé. J'ai bien trop de respect pour lui, pour essayer de lui prendre la femme qu'il aime. Pour quoi est-ce que je passerai au final ? Pour le connard de service ? Oui, voilà. Mais est-ce que je ne le suis pas déjà ?

Mes pas me guident jusque devant chez Georgia, et je me retrouve à frapper à la porte. Je m'appuie contre l'encadrement, relevant le visage quand elle m'ouvre.
- Je. J'ai vu Milla. Je. Jack aussi. Je murmure en fixant la jeune femme. Je ne suis même plus cohérent. J'ai honte, j'aimerai aller m'enterrer bien loin de tout ça, bien loin de Bristol. Je voulais juste voir les garçons... Je souffle enfin de manière correcte. Je n'ose pas faire un pas en avant. Il est tard, et je ne suis certainement pas le bienvenue à cette heure-ci, mais j'ai besoin de la voir. J'ai besoin d'elle...

♫ ♪ ♫ ♪

J'ai compris que tu voulais pas de moi pour l'instant,
Mais je me force à croire qu'avec du temps
Tu changes d'avis, et dans mes nuits,
Je rêve encore que tu m'emmènes danser
Jusqu'au matin

_________________

 
I CAN LIVE UNDERWATER

 
When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Bateaux envoyés : 139
J'ai rapporté à ma famille : 17
A Bristol depuis : 27/08/2017
Job/studies : enseignante en primaire
Avatar, crédits : Sophie Turner, dandelion
Disponibilité rp : CLOSE.



MessageSujet: Re: J'ai besoin de toi, comme d'une infirmière ♪ Georgia ♥ Ven 8 Sep - 21:31

Tu te demandes quelques secondes ce qui t’a tiré du sommeil avant de te rendre compte que ton portable vibre sur la table de nuit. Le prénom de Gabriel s’étale sur l’écran. Gabriel… le frère de Winston. Il doit forcément avoir un problème pour t’appeler à cette heure ; tu décroches. Son discours n’est pas cohérent, il a l’air passablement saoul mais au moins il n’a pas l’air de conduire un quelconque véhicule. Tu lui dis de venir chez toi, tu te doutes qu’il doit être dans le coin, tu espères qu’il est dans le coin, qu’il n’est pas loin mais tu le gardes en ligne pour être sûre que rien ne lui arrivera entre temps.
Bientôt, on toque à ta porte, tu enfiles à sweat par-dessus ton débardeur et ton short, pour te protéger de la fraîcheur nocturne et tu t’empresses d’ouvrir : il n’est pas très beau à voir. Mensonge. Même saoul et au bord du point de rupture, il était sublime. Un ange déchu.

« Je. J'ai vu Milla. Je. Jack aussi. Je voulais juste voir les garçons...»

Encore ce discours décousu mais tu as compris l’essentiel, tu as compris ce qui lui fend le cœur et tu as de la peine pour lui. Il avait dû se rendre jusque chez son ex, pour tenter de voir ses enfants. Sauf que ce n’était clairement pas l’heure et vu son état d’ébriété, ce n’était vraiment pas le bon moment. Oh Gabriel…

« Entre, ne restons pas là. »

Tu le soutiens de ton mieux alors qu’il pénètre en titubant dans ton entrée. Tu le mènes jusqu’au salon où tu le laisses s’étaler dans ton canapé pendant que tu te glisses dans la cuisine pour lui remplir un verre d’eau. La force de la routine, ou peut-être bien que tu étais juste très prévoyante.

« Bois ça… » Tu lui dis doucement en lui plaçant le verre d’eau entre les lèvres. Il n’est vraiment pas au mieux de sa forme et ça te fait vraiment mal au cœur. Ce n’était pas la première fois, à ton grand désespoir, ou pour ton plus grand plaisir ? Comment pouvais-tu apprécier de récupérer sur le pas de ta porte le frère de ton petit ami au milieu de la nuit ? Simple esprit de charité ? Je ne crois pas… Tu repousses tes remords. T’as pas le temps pour eux là tout de suite, Gabe lui a besoin de toi en revanche. Il souffre tellement… A cause de son ex-femme, à cause de son frère… Tu ne pouvais rien faire d’autre que le recueillir et l’écouter, tenter d’apaiser sa peine et ses démons, et recommencer autant de fois que nécessaire aussi longtemps que nécessaire. Cela prenait du temps de soigner l’âme de quelqu’un mais sa souffrance faisait écho à la tienne, vous vous compreniez, tu trouvais ton propre réconfort, ta propre rédemption à agir de la sorte, en même temps qu’une profonde culpabilité. Tu te sentais égoïste d’apprécier sa présence, d’apprécier qu’il ait besoin de toi, que tu sois toujours celui qu’il appelle lorsqu’il avait besoin d’une bouée de sauvetage. C’était mal… c’était tellement mal, rien de ce que tu ressentais n’était normal.

« Tu te sens mieux ? »

Tu as posé le verre et tu es perchée sur le canapé à côté de lui.

_________________


dive.
sheeran ☽we were just kids when we fell in love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Bateaux envoyés : 23
J'ai rapporté à ma famille : 6
A Bristol depuis : 04/09/2017
Avatar, crédits : Francisco Lachowski (Moi-même)
Disponibilité rp :
They're my best friends.



RP. 1/3

GEORGIA



MessageSujet: Re: J'ai besoin de toi, comme d'une infirmière ♪ Georgia ♥ Sam 16 Sep - 21:37

Je suis resté tout le long du chemin au téléphone avec Georgia. Sa voix m'apaise, elle me transporte, pourtant elle ne devrait pas avoir un tel effet sur moi. Ce n'est pas respectueux envers mon frère, d'autant plus qu'il se trouve dans le coma, et j'ai l'impression de la lui faire à l'envers.
Je me retrouve enfin devant la porte de la jeune femme, et ma respiration me laisse tomber alors qu'elle se retrouve face à moi. Je raccroche le téléphone. Tout se bouscule dans ma tête, et le quart d'une seconde j'en oublie pourquoi je suis ici.

- Je. J'ai vu Milla. Je. Jack aussi. Je voulais juste voir les garçons...
- Entres, ne restons pas là.

Je fais un pas en avant, alors que je sens un des bras de la jeune femme entourer ma taille. Ce contact me perturbe. Elle ne devrait pas me toucher de la sorte. Je glisse mon bras autour de ses épaules, avec douceur malgré mon ivresse.
On arrive dans le salon, et je me laisse tomber dans le canapé. Georgia s'éclipse dans la cuisine, et je me passe une main sur le visage. J'ai honte. Extrêmement honte d'être ici, dans cet état. Il faudrait que j'arrive à m'enfuir de chez elle. Je cherche ma béquille des yeux, alors que je constate l'avoir fait tombé au milieu du couloir. Dans un soupire, je me penche en avant, mais me relève bien vite quand la jeune femme réapparait.

- Bois ça. Elle glisse un verre d'eau entre mes lèvres, et je bois quelques petites gorgées. Je n'ai même pas soif, mais le fait est qu'elle ne me laisse pas le choix. Tu te sens mieux ? Demande-t-elle en reposant le verre. Je hoche brièvement la tête.

Je culpabilise tellement. Est-ce qu'elle a réellement besoin de gérer mes propres problèmes. Elle en a suffisamment avec les siens, non ? Après-tout, son petit-ami, qui est mon propre frère, est dans le coma.
Doucement, je m'allonge dans son canapé, posant ma tête sur ses cuisses, alors que j'enfouis mon visage contre son ventre. Ce contact me rassure. Ou plutôt son contact. Georgia est devenu importante à mes yeux, bien plus que ma simple belle-sœur. Pourtant, je suis heureux pour mon frère, je sais qu'il la mérite, que c'est une femme bien. Je dois me faire pardonner de tant de choses... De la reluquer. De la toucher. De la rêver. De l'imaginer. Ce n'est rien d'autre qu'un fantasme. Un fantasme pourtant bien réel d'ailleurs. Un fantasme qui fait que mon coeur s'emballe en la voyant. Un fantasme qui me fait sourire quand j'entends son prénom, et frémir en entendant sa voix.

- Je voulais simplement voir mes fils... Je marmonne d'une voix étouffée par son ventre. Je ne sais même pas pourquoi je t'ai appelé. Encore... Excuses moi Gigi. Je... je devrais peut-être rentrer, tu ne crois pas ? Si seulement je pouvais rentrer. Je sais que si je quitte cet endroit mes pas m'entraîneront au chevet de mon cadet. Et encore une fois, je ne dormirai pas...

_________________

 
I CAN LIVE UNDERWATER

 
When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Bateaux envoyés : 139
J'ai rapporté à ma famille : 17
A Bristol depuis : 27/08/2017
Job/studies : enseignante en primaire
Avatar, crédits : Sophie Turner, dandelion
Disponibilité rp : CLOSE.



MessageSujet: Re: J'ai besoin de toi, comme d'une infirmière ♪ Georgia ♥ Sam 30 Sep - 15:28

Tu sens sa tête glisser sur tes cuisses et un trouble t’envahit. Et pourtant, tu ne peux pas t’empêcher de glisser une main dans ses cheveux, dans un geste qui se veut rassurant. Tu sais qu’il souffre, qu’il souffre plus que qui que ce soit et tu ne me peux pas te résoudre à l’abandonner, à le laisser à sa misère. Il avait besoin de toi, et tu avais besoin d’être présente pour lui, tu voulais être là, avec lui. Dans un sens, tu aimais savoir que c’était vers toi qu’il se tournait lorsqu’il avait le plus besoin de se confier, d’être réconforté. Et tu jouais ton rôle, tu aimais ce rôle.. Est-ce que c’était mal ? Non… Mais ce que cette satisfaction cachait l’était sans doute, mais tu repoussas cette pensée. Tu ne voulais pas te dire qu’il y avait quelque chose de malsain dans votre relation… Pendant longtemps, quand Winn n’était pas dans le coma, Gabriel avait été tantôt distant, tantôt avenant avec toi. Tu n’avais jamais su comment le prendre mais tu avais été patiente, tu savais que derrière ce mur se cachait quelqu’un d’exceptionnel mais tu n’étais pas sûre qu’il le sache lui-même. Et c’était ça qui t’avait poussé vers lui au départ. Ton besoin de l’aider.
A l’heure actuelle, vous vous souteniez mutuellement, pas ne pas sombrer irrémédiable. Devant tout le monde, tu affichais toujours ton éternel sourire et ton éternel optimisme, on en oubliait que ton petit ami était dans le coma, qu’on ignorait s’il s’en sortirait un jour ou non. Tu faisais comme si de rien n’était mais tu te sentais seule, profondément seule… sauf lorsque Gabriel était là, comme ce soir, blottie contre toi comme si tu étais sa bouée de sauvetage. Mais c’était lui ta bouée…

« Je voulais simplement voir mes fils... Je ne sais même pas pourquoi je t'ai appelé. Encore... Excuses moi Gigi. Je... je devrais peut-être rentrer, tu ne crois pas ? »

Pendant longtemps, quand Winn n’était pas dans le coma, Gabriel avait été tantôt distant, tantôt avenant avec toi. Tu n’avais jamais su comment le prendre mais tu avais été patiente, tu savais que derrière ce mur se cachait quelqu’un d’exceptionnel mais tu n’étais pas sûre qu’il le sache lui-même. Et c’était ça qui t’avait poussé vers lui au départ. Ton besoin de l’aider.
A l’heure actuelle, vous vous souteniez mutuellement, pas ne pas sombrer irrémédiable. Devant tout le monde, tu affichais toujours ton éternel sourire et ton éternel optimisme, on en oubliait que ton petit ami était dans le coma, qu’on ignorait s’il s’en sortirait un jour ou non. Tu faisais comme si de rien n’était mais tu te sentais seule, profondément seule… sauf lorsque Gabriel était là, comme ce soir, blottie contre toi comme si tu étais sa bouée de sauvetage. Mais c’était lui ta bouée…

« C’est normal que tu veuilles les voir, mais pas dans cet état-là… La prochaine fois, appelle-moi avant, ok ? Tu sais que je suis toujours prête à t’aider avec cette histoire mais il faut le faire bien, ok ? Sinon, tu vas finir par donner raison à ton ex… » Tu t’interromps quelques secondes. Est-ce que tu as envie qu’il te laisse ? Tu te mords les lèvres. « Tu peux partir si tu veux mais… je me sentirais mieux si tu restais… enfin… la solitude a jamais été ma tasse de thé alors… »

Tu finis par te taire, ne sachant plus très bien comment répondre. Tu as simplement l’air de te répandre en excuses pour ne pas qu’il te quitte. Tu es lamentable.

_________________


dive.
sheeran ☽we were just kids when we fell in love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: J'ai besoin de toi, comme d'une infirmière ♪ Georgia ♥

Revenir en haut Aller en bas
J'ai besoin de toi, comme d'une infirmière ♪ Georgia ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Livia&Crash ✖ « J'ai besoin de toi comme d'une infirmière
» (m) harvey newton haydon + j'ai besoin de toi comme d'une infirmière
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♡ Love is blind :: BRISTOL, ANGLETERRE :: OLD CITY-